19 Novembre
25 Janvier 2019

Début : 14 h 00  |  End : 13 h 30
Entrée libre

Même morts nous chantons - Recorded songs don't ever die

Mediathèque de l'Institut français Bonn
19 Novembre
25 Janvier 2019

Début : 14 h 00  |  End : 13 h 30
Entrée libre

Avec des écouteurs, vivez l'expérience du collage de musique: Cent ans après la Première Guerre Mondiale, Recorded Songs don't ever die nous invite à marcher sur les traces des prisonniers de guerre, dont les voix ont été recueillies lors de la Première Guerre Mondiale et enregistrées sur des disques. Il en résulte un dialogue entre les enregistrements documentaires au micro, des images d'archives non modifiées et des voix et des images d'archives électroacoustiques modifiées.

En allemand, en français et dans d'autres langues.

Accessible lors des horaires d'ouverture de la médiathèque. Ouverture le lundi 19 novembre à 19 heures. Réception à 19h30 dans le foyer, ensuite soirée musicale et récit "Tombaux/Grabsteine" sur la Grande Guerre

Contexte

C'est pendant la Première Guerre Mondiale qu'Emile Berliner inventa le disque (vinyle), qui facilita l'enregistrement et qui est considéré comme l'ancêtre du disque moderne. C'est ainsi que la Première Guerre Mondiale ne fut pas seulement photographiée et filmée mais également enregistrée sur des bandes sonores. En décembre 1915, le linguiste allemand Wilhelm Doegen et le studio d'enregistrement Odeon-Schallplattenwerke de Berlin décident d'utiliser cette avancée technologique en enregistrant les voix, les langages et la musique des soldats étrangers qui se trouvaient dans les camps allemands de prisonniers de guerre. Ainsi en résulte la "Phonographische Kommission" ("Commission phonographique") qui a accumulé une collection très émouvante de plus de 4500 disques 78 tours. Cette dernière comprend des enregistrements vocaux mais aussi de chansons des prisonniers de guerre dans plus de 200 langues, entre autres beaucoup de langages de France.

Les enregistrements présentés lors de l'exposition proviennent du Lautarchiv de l'Université Humboldt de Berlin: ce sont des chansons traditionnelles populaires, chantées par des prisionniers de guerre de la guerre 14-18.

Lachansonperdue.fr

En partenariat avec: CESARE - Centre National de Création Musicale (Reims), Radio France et die Akademie der Künste de Berlin

Avec le soutien de l'Institut français d'Allemagne, de l'Université de Humboldt (Lautarchiv), de la station de radio Deutschlandfunk Kultur, du centre Marc Bloch, du collectif artistique de création sonore Micro-sillons, de l'ambassade de France en Allemagne et der Mission du Centenaire 1914-1918.

En co-production avec le studio de musique electroacoustique de l'académie des arts.

HKW radiophonic Spaces https://www.hkw.de/en/programm/projekte/2018/radiophonic_spaces/radiophonic_spaces_start.php

lautarchiv https://www.lautarchiv.hu-berlin.de/

adk https://www.adk.de/de/akademie/e-studio/

Cesare http://www.cesare-cncm.com/

Vous aimerez aussi

Vendredi 01 fév 2019 - 09:00 - Mercredi 25 sep 2019 - 22:00
Mercredi 17 avr 2019 - 10:00 - Dimanche 08 sep 2019 - 17:00
Mardi 09 juil 2019 - 10:00 - Lundi 02 sep 2019 - 10:00