4 Mai 2019
20 h 00

NANA OU EST-CE QUE TU CONNAIS LE BARA?

4 Mai 2019
20 h 00

Spectacle de danse.

Spectacle de danse du groupe La Fleur (mise en scène : Monika Gintersdorfer)

Nana ne chante pas bien, ne joue pas bien, ne danse pas bien, mais elle a un bon déhanché. Elle incarne une présence radicale qui, non seulement sur scène, crée un lien agressif et érotique avec son public, mais aussi dans la vie. Dans le roman de Zola, ce monde réel ne diffère guère du théâtre, qui n'est pas seulement appelé bordel par son directeur. Nana est une femme d'affaires prospère qui utilise son corps comme la première ressource disponible et n'a pas peur des risques et des difficultés. Dans cette entreprise, certains hommes autrefois très riches perdent tout leur capital au profit de Nana, certains perdent même la vie. Une journaliste qui ne peut échapper à son influence, pas plus que quiconque, interprète son inexorable ascension de la boue des ivrognes parisiens de Château Rouge dans le monde de l'argent et de l'honneur comme une revanche du prolétariat sur la bourgeoisie.

Mais Nana est aussi la parfaite habitante du capitalisme. Elle consomme sans cesse et sans mesure, elle consomme tout et tout le monde sans réserve et elle ne s'intéresse pas à satisfaire les besoins, mais à la consommation pure pour elle-même. Pour la bourgeoisie, dont l'ascension et le pouvoir sont étroitement liés au capitalisme, Nana est l'élément qui soutient le système, dont les individus sont victimes, mais seulement dans le but de stabiliser le système comme tel de l'intérieur.

Au XIXe siècle, Nana était un peu une artiste et une courtisane. Au XXIe siècle, elle est une travailleuse du sexe et protagoniste de la scène de la performance, qui n'a plus besoin de narration ni de rôle, mais qui, comme Kim Kardashian, travaille sur son image comme une valeur inépuisable et s'écrase de manière spectaculaire sur le moment. En Côte d'Ivoire et en Afrique de l'Ouest il y a beaucoup de Kim's en ce moment, on les appelle Emma Lohoues, Coco Emilia, biscuit de mer, Eudoxy Yao ou Diaba Sora.

Avec les moyens de la danse urbaine, en particulier le Coupé Décalé, et une intensité physique énorme, le groupe afro-européen La Fleur entreprend une adaptation libre et contemporaine du roman de Zola.

 

 Samedi 4.05. | Dimanche 5.05. | 20h | Theater Rampe | Filderstraße 47, 70180 Stuttgart | 16/9€ | Billets : karten@theaterrampe.de

En français avec traduction en allemand.

Une coproduction de MC93 - Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis, Théâtre Brême, Pumpenhaus Münster.

Soutenu par le Fonds Double Pass de la Fondation culturelle fédérale allemande.  

Vous aimerez aussi

Vendredi 01 fév 2019 - 09:00 - Mercredi 25 sep 2019 - 22:00
Samedi 16 fév 2019 - 15:30 - Jeudi 31 oct 2019 - 23:30
Lundi 17 juin 2019 - 19:30 - Dimanche 30 juin 2019 - 15:00