© Site web de la SHMESP
30 Mai
2 Juin 2019

Début : 14 h 00  |  End : 18 h 00

50ème Congrès de la SHMESP à l’IFRA-SHS de Francfort : « La voix au Moyen Age »

30 Mai
2 Juin 2019

Début : 14 h 00  |  End : 18 h 00

20 ans après le Congrès de la Société des Historiens Médiévistes de l’Enseignement Supérieur Public (SHMESP) tenu à Göttingen en 1999 sur le thème de « l’Étranger au Moyen Âge », l’Institut Franco-Allemand de Sciences Historiques et Sociales (IFRA-SHS) de Francfort accueillera le congrès annuel de la SHMESP pour son cinquantième anniversaire.

Le thème retenu est intitulé « La voix au Moyen Âge ». Le sujet prend acte d’une histoire médiévale ouverte aux problématiques de l’oralité, au dialogue avec la musique, l’archéologie et la littérature.

Le sujet, que l’on invite à ne pas confondre avec le bruit, le son, la musique en tant que telle ou la parole articulée, même si la voix engage l’un ou plusieurs de ces aspects, couvrira toutes les formes et facettes de l’oralité vocale, forcément en tension avec sa mise par écrit. Il comprend l’ensemble des dimensions et des situations incluant le chant, la poésie déclamée, le jeu, la prédication, le sermon, l’énonciation de la parole d’autorité…, mais aussi le silence subi ou choisi, celui des moines, des anachorètes, et des blasphémateurs, des condamnés à la langue coupée, des miraculés qui retrouvent la parole, ou des sourds et muets..., tout cela dans une compréhension attentive aux problématiques du genre. Il demandera, en mariant l’étude des supports et des contenus de la voix, une approche croisant les disciplines et les méthodes, entre histoire, anthropologie, musicologie, linguistique, littérature, architecture, art et archéologie, tant il importe de ne pas détacher de l’examen et du questionnaire les espaces et les dispositifs matériels destinés à écouter, amplifier ou confiner la voix. On veillera à ne pas exclure de l’enquête une approche physique de la voix, en elle-même complexe puisqu’il n’existe pas d’organe propre à la voix ou au chant mais que cette opération fait intervenir l’appareil digestif –larynx, langue, dents, bouche… -, l’appareil respiratoire - nez, poumons, cage thoracique – et l’appareil sensitif et auditif. Or, on le sait, le Moyen Âge a produit des explications et représentations d’une physique et d’une physiologie de la voix au contact de l’âme et du corps (la voix n’est-elle pas d’ailleurs ce « lieu » où les deux s’articulent au plus juste ?) et selon une échelle de valeurs qui place l’ouïe directement après la vue parmi les cinq sens.

Les 22 communications retenues s’organisent autour de trois grands axes : Produire, reproduire, transcrire la voix (la voix entre oral et écrit) ; La voix et le pouvoir (la voix entre ordre et désordre) ; Contrôler, moduler la voix (la voix entre le chant et le silence).

L’entrée pour assister aux travaux scientifiques du congrès est libre, le jeudi 30 mai de 14.00 heures à 18.30 heures et le vendredi 31 mai de 09.00 heures à 17.45 heures, Hörsaalzentrum 10 de l’université Goethe, campus Westend, et le samedi 1er juin de 09.30 heures à 17.00 heures, Auditorium du PA Gebäude de l’université Goethe, campus Westend.

L’organisation du Congrès est permise grâce au financement de l’Ambassade de France à Berlin, de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, de l’Université Goethe de Francfort et de la Fondation des soutiens et amis de l’Université Goethe.

 

Plus d'informations: http://www.ifra-frankfurt.de/fr/agenda/akademischer-kalender/50%C3%A8me-...

Vous aimerez aussi

Vendredi 01 fév 2019 - 09:00 - Mercredi 25 sep 2019 - 22:00
Lundi 01 avr 2019 (Jour entier) - Mercredi 31 juil 2019 (Jour entier)
Mercredi 17 avr 2019 - 10:00 - Dimanche 08 sep 2019 - 17:00