Philipp Röcker Bild: Philipp Röcker

Les Vitrines: "Sentimental Building" Philipp Röcker

08 juin 2022 - 09 octobre 2022

Veranstaltungs-Infos

Vernissage le mercredi 8 juin à 19h - entrée libre

La deuxième exposition du cycle des Vitrines 2022 présente le travaille de Philipp Röcker.

Diplômé de la Kunstakademie de Düsseldorf, Philipp Röcker vit et travaille entre Bordeaux et Düsseldorf.

Si aux origines, le sculpteur est celui qui taille la pierre, Philipp Röcker est plutôt celui qui la fait naître. En questionnant la notion d’absence et la matérialité du geste, ses volumes monochromes, travaillés en atelier, révèlent les qualités sensibles de matériaux bruts répandus dans le domaine de la construction - plâtre, béton, argile, bronze, bois. Avec une économie de moyens, ses sculptures minérales aussi imposantes que discrètes, évoquent des formes élémentaires autant que des gisements de roches. En explorant l’action de l’homme sur la matière, sa recherche aborde indirectement l’aspérité, la fissure et l’accident. Guidé par l’instinct, ses pièces libérées de toute perfection technique, offrent au spectateur une forme d’abandon, rappelant des formes rupestres comme des géologies contemporaines.

Pour l’exposition Sentimental building, l’artiste présente pour la première fois un ensemble de bronzes de tailles et formes variées qui explorent l’idée du soin et d’attention portée à la matière. Il y parvient par étapes qui tendent à transformer l’éphémère en impérissable. Sur du sable, il dessine au doigt des formes libres dont l’empreinte est ensuite coulée en cire puis en bronze. Allongées au sol, accoudées au mur, en équilibre, chaque pièce réclame une proximité du spectateur pour observer la douceur de l’irrégularité autant que la fragilité d’un matériau robuste. L’espace surélevé des Vitrines conduit notre regard vers la lecture d’une multitude de caresses en volumes qui selon leur combinaison construisent un répertoire de formes diverses – une lettre, un volume, un moulage. L’artiste rattache ses constructions sentimentales aux œuvres paléolithiques dont la plupart restent aujourd’hui énigmatiques. Il y ajoute ici la possibilité de devenir sculptures, et y oppose la noblesse du bronze à la simplicité d’un geste. 

08 juin 2022 - 09 octobre 2022

Institut français Berlin
Kurfürstendamm 211
10719 Berlin