Fräulein Else

Fräulein Else

07 décembre 2022
19:30 - 21:00

Veranstaltungs-Infos

Une soirée pour Graciane Finzi.

Au printemps 2021, des musiciens de l'Orchestre national et de la Musikhochschule de Stuttgart se sont réunis à l'initiative de la pianiste Virginie Déjos afin de proposer un programme de musique de chambre avec des œuvres de compositeurs français. Il en a résulté une coopération entre l'Opéra national de Stuttgart, les éditions Billaudot et la maison de disques Arion Produktion, qui a donné naissance à un album d'œuvres choisies de la compositrice française Graciane Finzi, enregistrées par le Jeune Opéra du Nord (JOiN) au début de cette année. La soirée du 7 décembre à la Literaturhaus de Stuttgart est consacrée à cette compositrice et à son opéra court "Fräulein Else", basé sur la nouvelle d'Arthur Schnitzler, sa description sans doute la plus célèbre d'un destin de femme : Else, âgée de dix-neuf ans, doit sauver son père de la faillite imminente et se brise face aux exigences du financier. Les contemporains louaient déjà la description précise du caractère, qui intègre les connaissances de la psychanalyse. Graciane Finzi a différencié les personnalités sur le plan musical, laissant des leitmotivs, des modes d'écriture instrumentale et des modes vocaux différenciés ainsi que des changements de style musical ponctuer l'œuvre, créant ainsi un opéra de chambre impressionnant. Auparavant, le "Quatuor avec piano en la mineur" de Gustav Mahler jette un pont vers la littérature et la musique viennoises du début du 20e siècle. 

Gustav Mahler : Quatuor avec piano en la mineur (12 min.), avec : Gustavo Surgik, violon, Robin Porta, alto, Olivier Marger, violoncelle, Virginie Déjos, piano.
 
Graciane Finzi : "Fräulein Else" pour soprano et quatuor à cordes (45 min.) - un opéra de chambre d'après la nouvelle d'Arthur Schnitzler, avec : Gustavo Surgik, violon, Vicky Chang, violon, Robin Porta, alto, Olivier Marger, violoncelle, Ramina Abdulla-Zadè, soprano.

Graciane Finzi est née dans une famille de musiciens à Casablanca. A l'âge de dix ans, elle a commencé à étudier au Conservatoire National Supérieur de Paris. A la fin de ses études, Graciane Finzi a travaillé comme compositrice. De 1975 à 1979, elle a été directrice musicale du Festival de la Défense. A partir de 1979, elle a enseigné au Conservatoire National Supérieur de Paris. Elle a reçu de nombreuses distinctions et prix. Son corpus comprend une soixantaine d'œuvres, jouées dans le monde entier par de grands solistes et des orchestres. 

Virginie Déjos, pianiste et chef d'orchestre, a étudié le piano avec Evgeny Mogilevsky au Conservatoire Royal de Bruxelles, puis la direction d'orchestre à l'Ecole Normale de Musique de Paris. Parallèlement, elle a obtenu un doctorat à la Sorbonne à Paris. Virginie Déjos est entre autres lauréate du Concours international Scriabine et du Concours de piano d'Île de France. En tant que chef d'orchestre, Virginie Déjos a notamment collaboré avec le Chœur Harmonia ainsi qu'avec l'Orchestre Lyrique de Paris et a dirigé la création du Requiem de Rémi Guillard. Après avoir travaillé à Radio France, au Théâtre des Champs Elysées et à l'Opéra de Lübeck, Virginie Déjos est depuis 2019 répétitrice soliste à l'Opéra national de Stuttgart. Dernièrement, elle a donné des concerts, entre autres, à la Liederhalle de Stuttgart, à la Triennale de la Ruhr, à la Philharmonie nationale de Lituanie à Vilnius et au festival Bridging Arts à Nuremberg. En 2021/2022, Virginie Déjos a pris la direction musicale de l'Opéra de Stuttgart pour Les Enfants Terribles de Philip Glass.

Un projet de Virginie Déjos et de l'Institut français de Stuttgart en collaboration avec la Literaturhaus Stuttgart et le Staatsoper Stuttgart. Avec l'aimable soutien des Editions Billaudot et de l'association des amis de l'IF Stuttgart.

07 décembre 2022
19:30 - 21:00

Entrée 20/15/10€

Literaturhaus Stuttgart
Breitscheidstr. 4
70174 Stuttgart