banner apéro littéraire

Apéro Littéraire

23 février 2024
19:00 - 20:30

Veranstaltungs-Infos

Dans le cadre du Prix PREMIERE 2024

19h00 | gratuit | donation bienvenue | ICFA | fr./all.

Dans le cadre du Prix PREMIERE 2024

La soirée franco-allemande débutera à 19 heures à l'ICFA :

Dans le cadre de nos apéros littéraires réguliers, Ameline Vandenberghe et Torsten Barnieck liront des extraits en français et en allemand des trois livres suivants de la Shortlist Prix PREMIERE 2024 :

>> Hugo LINDENBERG, Eines Tages wird es leer sein, Nautilus Verlag (Un jour ce sera vide, éd. Christian Bourgois), Übersetzung von Lena MÜLLER

À propos du livre : c'est un été en Normandie. Le narrateur est encore dans cet état de l’enfance où tout se vit intensément, où l’on ne sait pas très bien qui l’on est ni où commence son corps. Un jour, il rencontre un autre garçon sur la plage, Baptiste. Se noue entre eux une amitié d’autant plus forte qu’elle se fonde sur un déséquilibre : la famille de Baptiste est l’image d’un bonheur que le narrateur cherche partout, mais qui se refuse à lui. Écrit dans une langue ciselée et très sensible, Un jour ce sera vide est un roman fait de silences et de scènes lumineuses qu’on quitte avec la mélancolie de fin de vacances. L’auteur y explore les méandres des sentiments et le poids des traumatismes de l’Histoire.

Hugo Lindenberg, né en 1978, est journaliste et écrivain à Paris. Son premier roman Un jour, ce sera le vide a été récompensé par de nombreux prix en France. Son deuxième roman La nuit imaginaire est paru en 2023.

Lena Müller, née en 1982 à Berlin, est traductrice et auteure. Elle a traduit en allemand, entre autres, Nicolas Mathieu, lauréat du Prix Goncourt, ainsi que Diaty Diallo et Shumona Sinha. En 2021, elle publie son premier roman Restlöcher.

>> Adèle ROSENFELD, Quallen haben keine Ohren, Suhrkamp Verlag (Les méduses n'ont pas d'oreilles, éd. Grasset), traduction de Nicola DENIS

À propos du livre : Quelques sons parviennent encore à l’oreille droite de Louise, mais plus rien à gauche. Celle qui s’est construite depuis son enfance sur un entre-deux – ni totalement entendante, ni totalement sourde – voit son audition baisser drastiquement lors de son dernier examen chez l’ORL. Face à cette perte inéluctable, son médecin lui propose un implant cochléaire. Un implant cornélien, car l’intervention est irréversible et lourde de conséquences pour l’ouïe de la jeune femme. Elle perdrait sa faible audition naturelle au profit d’une audition synthétique, et avec elle son rapport au monde si singulier, plein d’images et d’ombres poétiques.

Adèle Rosenfeld est née en 1986 et vit à Paris. Les méduses n'ont pas d'oreilles est son premier roman, il a été présélectionné pour le Prix Goncourt du Premier Roman et a reçu le Prix Fénéon 2022.

Nicola Denis, née en 1972 à Celle, est une traductrice littéraire et une auteure allemande. Pour son travail de longue haleine, elle a reçu en 2021 le prestigieux Prix lémanique de la traduction ainsi que le Prix Eugen Helmlé de la traduction en 2023. En août 2022, elle a publié son premier roman littéraire Die Tanten.

>> Dimitri ROUCHON-BORIE, Wolfshügel, Lenos Verlag (Le démon de la colline aux loups, éd. Le Tripode), Übersetzung von Anne THOMAS

À propos du livre : Un homme se retrouve en prison. Brutalisé dans sa mémoire et dans sa chair, il décide avant de mourir de nous livrer le récit de son destin. Écrit dans un élan vertigineux, porté par une langue aussi fulgurante que bienveillante, Le Démon de la Colline aux Loups raconte un être, son enfance perdue, sa vie emplie de violence, de douleur et de rage, d’amour et de passion, de moments de lumière... Il dit sa solitude, immense, la condition humaine. Le Démon de la Colline aux Loups est un premier roman. C’est surtout un flot ininterrompu d’images et de sensations, un texte étourdissant, une révélation littéraire.

Dimitri Rouchon-Borie, né en 1977 à Nantes, a étudié la philosophie et les sciences cognitives et travaille comme journaliste et chroniqueur judiciaire pour le quotidien Le Télégramme. Son premier roman Le démon de la colline aux loups a reçu de nombreux prix et a été traduit en plusieurs langues.

Anne Thomas est née en 1988 à Karl-Marx-Stadt/Chemnitz et a grandi à Flensburg. Depuis 2013, elle vit et travaille comme traductrice indépendante à Paris et à Berlin. Anne Thomas organise et anime des ateliers de traduction dans des écoles en Allemagne et en France et travaille comme interprète lors de manifestations littéraires et culturelles.

Les lectures se feront en allemand et en français. Le tout accompagné de délicieuses tartes flambées de chez Tartes Cézanne !

Remarques / informations :

Inscription souhaitée : info@icfa-tuebingen.de

23 février 2024
19:00 - 20:30

ICFA Tübingen
Doblerstraße 25
72074 Tübingen
Allemagne