ryoko

Rencontre avec Ryōko Sekiguchi et Karin Uttendörfer

15 avril 2021
19:00 - 20:00

Veranstaltungs-Infos

Rencontre avec l’autrice Ryōko Sekiguchi et la traductrice Karin Uttendörfer autour de Nagori. La nostalgie de la saison qui vient de nous quitter.

Zoom-Webinaire:
https://us02web.zoom.us/j/89072012099?pwd=VWZoTlRhS3J1NEhTNlIrYjZEOCtVUT09  
Code: 208153 / Webinar-ID: 890 7201 2099

Dans le cadre du prix littéraire PREMIERE, l’autrice Ryōko Sekiguchi et la traductrice Karin Uttendörfer sont invitées à parler de Nagori. La nostalgie de la saison qui vient de nous quitter.

L’Institut culturel franco-allemand de Tübingen invite d’avril à juin les auteurs et traducteurs nominés qui concourent au prix littéraire PREMIERE. Ce premier rendez-vous est consacré à Nagori. La nostalgie de la saison qui vient de nous quitter, publié aux éditions P.O.L en France et Matthes & Seitz en Allemagne. L’autrice Ryōko Sekiguchi et la traductrice Karin Uttendörfer répondront aux questions d’Ariane Batou-To Van, directrice de l’institut.

Le prix PREMIERE met à l'honneur des auteurs traduits pour la première fois en Allemagne, ainsi que leurs traducteurs. Trois ouvrages ont été sélectionnés pour être soumis au vote du public. La remise du prix pour le couple auteur-traducteur lauréat se tiendra lors de la Bücherfest de Tübingen le samedi 25 septembre 2021.

Nagori, littéralement « l’empreinte des vagues », signifie en japonais la nostalgie de la séparation, et en particulier, la nostalgie de la saison qu’on ne laisse partir qu’à regret. Le goût de Nagori annonce déjà le départ imminent de tel fruit, tel légume, jusqu’aux retrouvailles l’année suivante, si l’on est encore en vie. De nos jours, on invoque les saisons comme un temps comptable. Saisons à découper, à dénommer, à désirer ou à oublier. Et selon quels critères ?

Cet étonnant et savoureux essai, en forme de promenade philosophique, nous propose de faire la découverte de l’art poétique et culinaire japonais en méditant sur nos émotions qu’éveillent les saisons, et leur disparition. Sur l’empreinte fugitive des goûts et des saveurs dans le corps et la mémoire, les paysages, la littérature.

Vidéo : Ryōko Sekiguchi présente Nagori

Ryōko Sekiguchi, née en 1970 à Tokyo, est une poète, historienne d’art et traductrice japonaise. Elle a étudié à l’université de Tokyo. Après avoir obtenu un diplôme en littérature comparée et en études culturelles, elle s’installe à Paris où elle étudie l’histoire de l’art à la Sorbonne. Elle écrit en japonais et à partir de 2003 en français. En 1989, elle a reçu le prix de poésie Gendaishi Techōshō. Ses derniers ouvrages sont Sentir publié aux éditions JBE books et Le curry japonais, dix façons de le préparer publié aux éditions de L’Épure. Elle traduit en français Gōzo Yoshimatsu, Yōko Tawada, et Ichijitsu yume no satsu de Kuroi Senji (lauréat du prix Noma de littérature 2006) et en japonais les écrivains Jean Echenoz, Atiq Rahimi, Anne Portugal et Pierre Alféri.

Karin Uttendörfer est traductrice et autrice à Berlin et à Paris. Parmi les auteurs qu'elle traduit figurent Eric Hazan, Jacques Yonnet, Marcel Aymé, Judith Perrignon et Mathieu Riboulet. En 2017, elle a été membre du jury du prix de traduction Christoph Martin Wieland. Elle a été nominée pour le prix de la Foire du livre de Leipzig 2019 pour sa traduction du roman Règne animal de Jean-Baptiste Del Amo.

Le prix PREMIERE est organisé par l'Institut culturel franco-allemand de Tübingen, l’Institut français d’Allemagne, l'Association des Amis de l'Institut de Tübingen et la librairie Osiander. Un événement en coopération avec le Centre franco-allemand de Provence et soutenu par le Fonds citoyen franco-allemand.

La discussion sera traduite simultanément en français et en allemand.

Interprètes: Gabriele Holling et Pierre Richard.
Gratuit | Zoom | fr./dt.

15 avril 2021
19:00 - 20:00

Entrée libre

Fonds citoyen franco-allemand, Verein der Freunde, Osiander, Bureau du livre