Bild: Marie Preaud

Industries culturelles et créatives

Dans le but de favoriser l’entrepreneuriat culturel entre la France et l’Allemagne, les Ministères français des Affaires étrangères et de la Culture ainsi que l’Institut français d’Allemagne ont décidé de renforcer leurs soutiens aux industries culturelles et créatives (ICC), en les percevant en termes de marché de l’emploi, d’exportation de savoir-faire et d’innovation.

Les actions de soutien prévues en 2020 sont en particulier dirigées d’une part vers le secteur du cinéma et des nouveaux médias et d’autre part vers le secteur du livre. Dans le domaine du livre, en Allemagne, le français est la deuxième langue la plus traduite après l’anglais. Pour le cinéma, c’est l’Europe et surtout l’Allemagne qui reste la première zone d’exportation du cinéma français.

Le forum de Mannheim au printemps 2019 ayant été salué comme un grand succès qui a permis d’intensifier les échanges culturels franco-allemands en matière d'entrepreneuriat pour faciliter l'accès au marché pour les jeunes entreprises françaises et allemandes, l’Institut français d’Allemagne travaille, avec ses partenaires français et allemands, à organiser un second forum franco-allemand « Allez Hop! –Entreprendre dans la culture » dédié à l’entrepreneuriat dans les industries culturelles et créatives. Notre objectif est qu’il puisse se dérouler en fin d’année, cette fois-ci dans la région frontalière française.

Les ICC, qu’est-ce que c’est ?

Les définitions des industries culturelles et créatives (ICC) sont nombreuses et varient selon les domaines d’activité que chacun choisit d’y inclure. Elles sont par ailleurs ces dernières années soumises aux profonds changements des techniques de production, de reproduction, de distribution et de consommation des produits culturels.

Toutefois, en prenant comme référence le cadre pour les statistiques culturelles de l’UNESCO (2009), nous vous proposons la définition suivante : les industries culturelles et créatives sont  les secteurs d’activité ayant comme objet principal la création, le développement, la production, la reproduction, la promotion, la diffusion ou la commercialisation de biens, de services et activités qui ont un contenu culturel, artistique et/ou patrimonial.

Ainsi, les principales caractéristiques des industries culturelles et créatives sont :

  • L’intersection entre l’économie et la culture ;
  • La créativité au cœur de l’activité ;
  • Le contenu artistique, culturel ou inspiré de la création du passé ;
  • La production de biens et de services fréquemment protégés par la propriété intellectuelle — droit d’auteur et droits voisins
  • La double nature : économique (génération de richesse et d’emploi) et culturelle (génération de valeurs, de sens et d’identité) ;
  • L’innovation et le renouvellement créatif ;
  • Une demande et des comportements du public difficiles à anticiper ;
  • Un secteur marqué par la non-systématisation du salariat comme mode de rémunération du travail et la prédominance de micro-entreprises.

Les domaines culturels couverts par cette définition sont :

  • Héritage culturel et naturel
  • Arts de la scène et festivités
  • Arts visuels et artisanat
  • Livre et presse
  • Audiovisuel et médias interactifs
  • Design et services créatifs

 

Le projet Unternehmen dans la culture - communiqué de presse